• Rue de Liège 2, 5300 Thon-Samson (Andenne)
  • 081/84.06.40
  • info@alter-natives.be

La caudale et les douleurs du coccyx

Description

La coccygodynie est une douleur localisée au niveau du coccyx, exacerbée à la position assise et au relever.
On distingue la coccygodynie aiguë (évoluant en moins de 2 mois) et la coccygodynie chronique. Le diagnostic est essentiellement clinique, l’interrogatoire doit toujours rechercher la notion de traumatisme dans les antécédents. 
Les principales lésions rencontrées sont l’hypermobilité, la luxation et l’épine coccygienne .
Les anti-inflammatoires n’ont d’intérêt qu’en cas de coccygodynie aiguë et dans le cas d’une inflammation secondaire à une épine coccygienne.
Les infiltrations caudales ont prouvé leur efficacité sur la coccygodynie.
Les infiltrations caudales sont également un bon support pour les douleurs lombaires d’origine centrale quand une péridurale est contre-indiquée ( comme chez un patient porteur de matériel lombaire ou opéré)


La procédure

Le patient est couché sur le ventre et, après désinfection habituelle de la peau, une anesthésie locale est pratiquée. Une solution contenant un mélange de cortisone et d’un anesthésique est ensuite injectée


Effets secondaires

Après l’infiltration, il peut y avoir une augmentation de la douleur pour quelques heures. Si c’est le cas, l’application de glace et l’utilisation d’un analgésique simple permet de la diminuer. Il peut également se produire une rougeur et une chaleur au niveau du visage, ce qui est un effet secondaire et non pas une réaction allergique.. La glycémie peut être augmentée chez les diabétiques pendant quelques jours.


Complications

Les complications sont essentiellement reliées à l’injection, à l’anatomie concernée et aux substances injectées. Elles sont très rares. Les risques de complications sont les mêmes que pour toute autre infiltration. Elles sont exceptionnelles.